Les petites distances // Véro Cazot & Camille Benyamina

Par - jeudi, mai 24, 2018

Photo de la bande-dessinée "Les petites distances"

Max est un jeune homme discret et timide. Tellement insignifiant que les gens l'oublie, jusqu'à ce qu'il devienne vraiment invisible. Ses parents ne se souviennent pas qu'ils ont un fils, sa copine oublie de lui être fidèle, son colocataire oublie qu'il est là et reloue sa chambre, il s'infiltre chez la voisine et elle ne le voit même pas.

Léo est une jeune femme peureuse. Assaillie de fantômes, monstres et terreurs de toutes sortes, elle a beaucoup de mal à dormir et est toujours sur le qui-vive. Étrangement, dès que Max s'installe chez elle, ses monstres disparaissent. Elle reprend vie peu à peu et s'épanouit. 

Jusqu'à ce qu'elle se fasse un copain et que Max le prenne comme une trahison. Ne voit-elle pas qu'il est amoureux d'elle? Bien sur que non, elle ignore même qu'il est là. Jusqu'à ce que...


Les petites distances, Véro Cazot & Camille Benyamina, Éditions Casterman, 2018

Mon avis

La première chose qui m'a attirée dans cette bande-dessinée, c'est le titre. Ça évoquait, pour moi, la façon dont deux personnes peuvent être à des kilomètres l'une de l'autre, alors qu'elles sont assises dans la même pièce. L'illustration en couverture est venue renforcer cela.

Je l'avoue, j'ai complètement craqué pour le dessin, les illustrations. Les couleurs sont délicates, toutes en nuances et en émotions. On sent des choses dans le choix de couleur, dans les tons. 

L'histoire est intime, sincère. Comme si on assistait aux déboires d'un proche. J'ai vraiment l'impression de mettre le nez dans une tranche de vie familière.Le personnage de Max est attachant et drôle, malgré son état et bien que j'aie trouvé Léo un peu parano au départ, j'ai compris qu'elle voulait simplement être comprise. Et aimée. 

Ça verse un peu dans le surnaturel, on ne sait toujours s'il s'agit de métaphores ou vraiment d'expérience improbable, mais il y a un paquet de liens à faire dans ce livre. Des réflexions sur l'identité, les relations amoureuses, la famille, l'amitié, le sexe. 

Enfin, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre. J'ai envie de faire encadrer toutes les illustrations pleine page. Une magnifique oeuvre, vraiment.

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires