Et si on s'aimait? // Chantal Bissonnette

Par - mardi, mai 29, 2018

Photo du livre "Et si on s'aimait?" de Chantal Bissonnette

D'un côté, il y a Sylvie. La petite trentaine, elle est une jeune professionnelle brillante et compétente. Sa vie professionnelle est jalonnée de succès. Sa vie personnelle, par contre, c'est une autre histoire. Blessée par son ex-fiancé, elle a juré de ne plus jamais s'engager. S'amuser avec un homme, une nuit, oui. Fréquenter, être en couple, se marier, non. 

D'un autre côté, il y a Iain. Abandonné dans son enfance, il s'est créé une carapace épaisse que personne n'est parvenue à fendre jusqu'à maintenant. Collectionnant les histoires d'un soir, le rockeur Écossais refuse qu'on lui passe la corde au cou. 

Alors qu'ils sont tous les deux à New York pour le travail (elle pour la grande compagnie québécoise qui l'embauche et lui pour servir de guitariste remplaçant à un groupe rock), ils se retrouvent. (Ils s'étaient brièvement connu dans le précédent livre de l'auteur, dans lequel ils étaient des personnages secondaires. Vous pouvez lire ma chronique ICI). La chimie opère et ils se retrouvent bientôt sans vêtements. 


Et si ça pouvait fonctionner, Sylvie et Iain? C'est en faisant un pari un peu fou qu'ils le découvriront.

Mon avis

Il s'agit du second roman de l'auteure qui, sans être une suite, est un peu une continuité du précédent. (Vous pouvez lire ma chronique sur le premier roman de l'auteure  ICI). Il n'est pas nécessaire d'avoir lu "Les pierres bleues" pour apprécier "Et si on s'aimait?", mais je vous le suggère vivement, afin d'en saisir vraiment toutes les nuances et avoir une meilleure connaissance des personnages. Ça les rend un peu plus familiers. Du moins, moi, quand je l'ai eu entre les mains, je suis retournée lire ma chronique de "Les pierres bleues", afin de me remettre un peu dans l'ambiance.

Encore une fois, l'auteure nous offre une romance parfaite pour les vacances d'été. Un mélange agréable d'aventure, de défis et de sensualité/sexualité. Sans tomber dans la facilité, "Et si on s'aimait" parvient à se démarquer par son côté sauvage et dépaysant. Si vous êtes fans des romans d'Amélie Dubois ou de la collection "Lime et Citron" aux éditions de Mortagne, ce roman vous plaira assurément.

Ce que j'ai aimé, c'est qu'il n'y a rien de "trop facile" dans cette histoire. Oui Sylvie est belle et Iain est ténébreux, mais leurs sentiments vont au-delà de cela. Les scènes plus érotiques sont pertinentes, dans le sens où elles n'ont pas juste été "plantées" là pour suivre une tendance. Les réactions des personnages ne sont pas empruntées, on sent qu'ils ont une personnalité complexe et j'aurais été déçue qu'il en soit autrement. 

Donc pour résumer, un roman de chick-lit par excellence, parfait pour lire au bord de la piscine.

Et la suite nous intrigue en laissant présager un autre volet...

Merci aux éditions Goélette pour l'envoi de ce service de presse.




Vous aimerez peut-être :

0 commentaires