Le programme // Sandra Dussault

Par - lundi, avril 02, 2018





Nous sommes en 2073. La plupart des arbres sont morts de maladies, plus aucune culture ne pousse naturellement et à peu près tout est géré numériquement. Victor habite avec sa mère, son petit frère Lou et son beau-père Max. Max qui est absolument affreux avec Lou. Le petit souffre du syndrome de down et son beau-père lui fait vivre un enfer. Au début, ce n'était que des moqueries, des railleries, mais avec le temps, c'est devenu des coups et des trucs beaucoup plus graves.

Il se passe quelque chose de terrible et c'est Victor qui a été trouvé avec le couteau dans les mains. Effrayé, le jeune garçon de 16 ans vole une voiture et s'enfuit. Sans trop savoir comment, il aboutit dans une clairière ou deux garçons aux rênes d'une charrette tirée par un cheval le retrouvent. Ils le ramènent avec eux au "village". Victor découvre toute une communauté d'adolescents qui vivent ensemble en se distribuant les tâches quotidiennes.

Malgré une apparente camaraderie, tout n'est pas rose au village. Victor a du mal à s'adapter, il a d'importants accrochages avec d'autres garçons, il pose des questions auxquelles personne ne veut lui répondre et est témoin de choses absolument incompréhensibles. 

Jusqu'à ce que lui, il comprenne ce qui se passe.

---***---****---****---***---

J'ai été complètement éblouie .Ce roman est dur, violent, injuste et révoltant. Mais tellement bien écrit! J'ai tout aimé de cette histoire. Les personnages de Big et Torpille, la complexité de Chef, l'ambiance étrange et surnaturelle du village, le mystère des questions sans réponses.

Il s'agit d'une intrigues à plusieurs niveaux, qui fait réfléchir sur le bien et le mal, sur le sort réservé aux criminels (surtout les mineurs), sur le pouvoir de l'argent. 

J'ai été complètement absorbée par l'histoire dès le début, par le rythme effréné et cassant, l'obstination et le caractère volontaire de Victor et je suis en totale admiration devant l'imagination nécessaire à l'élaboration d'une telle histoire

Sans trop vous en dévoiler, j'ai aussi beaucoup aimé là réflexion, ou plutôt, la question morale du sort que l'on réserve aux criminels. 

À conseiller aux adolescents qui recherchent un roman qui "brasse", punché et brillant. 

Un gros coup de cœur pour moi.

Le programme, Sandra Dussault, Éditions Québec Amérique, 2018

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires