Nous allons mourir ce soir // Gillian Flynn

Par - lundi, mars 06, 2017






La narratrice est une voyante occasionnelle sans talent, qui fait également des branlettes dans une pièce à l'arrière du salon de voyance. Elle n'entretient pas de relations avec ses clients, ne fait que les branler. Elle n'entretient pas de relations non plus avec les femmes qui lui demandent de prédire leur avenir. Elle leur balance des généralités et puis voilà.

Jusqu'au jour ou Susan Burke débarque pour la voir. Mystérieuse, le regard dur, Susan lui raconte qu'elle habite une maison victorienne avec son mari, son fils et son beau-fils. Mais le problème réside justement là : la présence de son beau-fils. Il est fou, parait-il, dément.

Sentant le bon filon, la narratrice demande 2000$ à Susan en lui promettant de purifier sa maison des esprits maléfiques. Accord conclu, elle se rend donc à la maison pour la nettoyer de fond en comble. Bien que la maison ait un look plutôt terrifiant, la voyante ne ressent rien de particulier. Lorsqu'elle rencontre le beau-fils et qu'elle est témoin de son comportement, elle se range à l'avis de Susan et le croit fou.

Jusqu'à un revirement de situation extraordinaire.


**----**----**

Une toute petite plaquette, qui se lit en une heure tout au plus.

 « Quelqu'un vous ment. On dirait que vous allez devoir choisir à quelle histoire vous accorder votre foi. Qu'est-ce qui vous rassurerait le plus ? »

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires