La maison des morts // Sarah Pinborough

Par - dimanche, janvier 15, 2017



Imaginez un monde ou certaines personnes sont atteintes d'un gêne déficient. Une maladie qui tue de façon foudroyante avant que vous n'atteigniez vos 18 ans. Passé cet âge vous êtes saufs.

Il existe, sur une île lointaine et pluvieuse, la "maison des morts". En pleine nuit, les "déficients" y sont amenés. En attente de leur mort. Dans cette maison, ils ne sont ni maltraités, ni séquestrés. Ils y vivent comme dans un pensionnat, des professeurs sont présents pour les instruire un minimum et ils mangent trois fois par jour.

Will, 16 ans,  est le chef du dortoir numéro 7 et il s'ennuie. Il cache les somnifères que les infirmières leur donne le soir plutôt que de les ingérer et flâne dans le manoir toute la nuit. C'est sa façon de s'évader. Jusqu'à ce qu'une nuit, lors d'une nouvelle arrivée de jeunes, une fille fasse partie du lot. Clara. Belle comme une sirène. Ils développent rapidement une relation amoureuse, alimentée surtout par le fait qu'ils se savent condamnés. 

Puis, la découverte d'une lettre et la mort d'un ami proche vient brouiller les cartes.

Un genre de Roméo et Juliette post-apocalyptique, bien écrit et intéressant. En plus, le livre est magnifique avec sa couverture métallique et ses pages noires! Vraiment une belle découverte.

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires