Le purgatoire des innocents

Par - dimanche, juin 16, 2013

Le purgatoire des innocents, Karine Giebel




Un vol de bijoux tourne mal. Les braqueurs doivent s'enfuir en vitesse. Il s'agit de deux frères, le plus jeune est touché par une balle. Il est très mal en point. Les voleurs s'enfuient en voiture et se réfugient dans un village isolé. De là, ils se stationnent devant la clinique vétérinaire, répugnant à se rendre directement à l'hôpital. Ils composent le numéro d'urgence de la clinique et rejoignent la vétérinaire. En pleine nuit, elle vient les rejoindre... et se fait piéger. Les braqueurs la force à les ramener chez elle, et à soigner le jeune frère. Au bout de quelques jours de séquestration dans sa propre maison, son mari revient ... avec un butin d'un autre type.

Violent, malade, psychopathe, le mari prendra les braqueurs à leur jeu et leur fera subir toutes sortes de tortures, encore plus pire les uns que les autres. Un vol raté qui se retournera contre eux, qui les amènera aux confins de leur instincs, les forçant aux pires bassesses pour survivre...

Un roman absolument sordide, qui nous dégoûte et nous fascine à la fois. On ferme une page en se disant "J'en ai eu assez", pour finalement réouvrir un autre chapitre, parce que l'on ne peut s'en empêcher. À lire, si vous êtes fan.

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires