La fille-mère et le soldat

Par - jeudi, avril 25, 2013

La fille-mère et le soldat, Odette Mainville





Roman québécois dont l'action se déroule des années 40 aux années fin 70, c'est le récit d'une relation amoureuse qui a mal tournée. Dans une société où les femmes sont toujours les "méchantes" et où l'homme domine, une jeune fille devra faire une croix sur l'amour de sa vie à cause de la fourberie d'un autre homme.

Céline est jeune, vingt et un an. Amoureuse folle de son beau Daniel, elle lui écrit tout les jours lorsqu'elle doit partir 4 mois assister sa sœur qui vient d'accoucher. Au bout de quelques semaines, Céline s'ennuie et sa soeur l'encourage à sortir de la maison, à aller marcher "sur le boulevard". Là, Céline rencontre Firmin, un soldat en permission qui l'invite à prendre un café. Heureuse d'avoir un peu de distraction, la jeune fille ne fait pas attention et accepte un second rendez-vous... Firmin la fera boire plus que de raison et profitera habillement de la perte de ses inhibitions. 

Enceinte et brisée, Céline doit sauver les apparences. Elle rompt avec Daniel et déménage chez un couple qui a accepté d'adopter son enfant lorsqu'il sera à terme. Et ce n'est que le début d'une longue liste de déceptions et de blessures, qui ne guérirons jamais tout à fait.

Un bon roman québécois, facile à lire et fort intéressant sur cette période de notre histoire au Québec!

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires