Dévoile-moi

Par - samedi, décembre 15, 2012

Dévoile-moi, Sylvia Day




Sincèrement, si vous avez le choix entre ce livre et Cinquante nuances de Grey, ne choisissez pas Dévoile-moi. Ne lisez pas les deux non plus. Un seul suffit.

Franchement inspiré du roman érotique de E.L. James, Dévoile-moi se veut pourtant différent. Eva est une jeune professionnelle belle et intelligente, qui habite en colocation avec un aspirant modèle bi-sexuel. Gideon Cross, quand à lui, (Parenthèse en passant, a-t-on déjà vu un nom aussi mal choisi pour un roman érotique? Qui s'imagine au lit avec un Gideon? Franchement?) est milliardaire, propriétaire de la bâtisse dans laquelle travaille Eva, propriétaire également des gyms, bars et plusieurs restos en ville. Ils se rencontrent par hasard, dans le hall d'entrée de l'immeuble et à l'instar d'Ana dans Cinquante nuances de Grey, Eva trébuche et se retrouve aux pieds de l'homme le plus séduisant du monde. 

Beaucoup plus direct que Christian Grey, Gideon ne passe pas par quatre chemins pour avouer à Eva qu'il "veut qu'elle couche avec lui". La jeune femme est d'abord écoeurée d'une telle honnêteté,  mais fini par se ranger à son avis et succombe. Évidemment, Eva sera la seule femme qui saura le faire tomber amoureux et bien vite, il la voudra dans sa vie à temps plein.

CLICHÉ, CLICHÉ, CLICHÉ. 

Et en plus, il n'y a pas de chair autour de l'os. Pardon pour le franc parlé : mais quand Gideon et Eva ne baisent ni ne s'engueulent, on s'ennuie à mourir.

Sérieusement, parole de libraire, n'achetez pas ce livre. Attendez-le plutôt à la bibliothèque. Si vous y tenez vraiment... 

PSSSSSSSTTTTTTTTT! Vous avez lu et aimé ce livre? Détrompez-moi! Envoyez-moi votre critique et elle remplacera peut-être la mienne sur le blog!

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires