Les arbres bleus de Charlevoix

Par - dimanche, septembre 30, 2012

Les arbres bleus de Charlevoix, Maryse Rouy



Claire obtient une subvention pour tourner un documentaire sur le peintre Isidore Beaulieu. Bonne nouvelle? Excellente! Seulement, pour mener à bien ce projet, elle doit quitter Montréal pour deux mois et s'installer dans une petite maison dans Charlevoix. Elle désire rencontrer le plus de gens possibles, voir le plus de choses possibles et surtout, réaliser un documentaire pertinent.

Ainsi donc, elle part avec sa chienne Elfie et s'installe seule dans la maison voisine de feu le peintre. Au début, elle craque. Ses conversations téléphoniques avec son amoureux des dix dernières années sont décevantes et malgré ses efforts, elle n'obtient pas l'aide dont elle a besoin. 

Sa mère la harcèle pour qu'elle donne des nouvelles, son isolement et son manque d'accès à Internet l'ennuie et les romans qu'elle a pris avec elle la déçoivent. Un matin, elle fait ses valises et décide de rentrer. 

Mais elle se tort la cheville et ne peut plus conduire. C'est alors qu'une lettre arrive. Une lettre qui va tout changer. Mensonges, interprétations, assomptions, sa vie s'écroule et elle perd ses repères. 

Au-travers du brouillard dans lequel elle sombre, elle devra faire le point avec ses parents, sa meilleure amie, le conjoint de celle-ci, son chum... et surtout, avec elle-même. 

Un roman de reconstruction et d'introspection, la recherche de ce qu'on veut vraiment.

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires