La maison du Pacifique

Par - mardi, juillet 31, 2012

La maison du Pacifique, Susan Wiggs



Sarah est dessinatrice de BD. Non, elle est artiste. Euh bah, elle gribouille pour vivre. Loin d'avoir une très haute estime d'elle-même malgré sa passion pour son métier, Sarah, 27 ans, ignore qui elle est vraiment. Après 5 années de mariage, le pénible combat contre le cancer de son homme et leur infertilité, la vie n'est plus très rose. Déterminée à ramener dans leur ménage la beauté des premiers instants, elle fait tout en son pouvoir pour tomber enceinte. Elle songe, à tort bien sur, qu'un bébé viendra sauver ce qui reste de leur couple.

Puis, une journée qu'elle se sent particulièrement joyeuse en sortant de la clinique de fertilité, elle rend une petite visite surprise à Jack, son mari, sur son lieu de travail. Celui-ci est propriétaire d'une compagnie de construction. La compagnie se spécialise en lotissements de luxe et leur dernier projet consiste en un domaine équestre pour l'élite de ce sport. Lorsqu'elle arrive sur place, Pizza et Coca en main, elle le surprend nu, sur le plancher à peine terminé d'une des maisons, avec une autre femme. Blessée et trahie, elle rentre à la maison, fait sa valise et quitte Chicago pour retourner s'installer dans le nord de la Californie, là où elle a grandi.

Installée chez son père, Sarah réalise qu'elle ignore tout de ses propres goûts. Par automatisme, elle n'achète que ce que Jack aimait manger en allant à l'épicerie ou se surprend à se demander ce que Jack en penserait chaque fois qu'elle a envie de quelque chose. Elle tente tant bien que mal de gérer sa vie gâchée, mais lorsqu'on habite un tout petit village côtier, les nouvelles voyagent vite. Rapidement, elle renoue avant d'anciens collègues du secondaire, réalise qu'ils ont changés et qu'elle aussi. Elle rencontre Will, le frère de l'avocate chargée de son divorce et devient ami avec lui. 

Et là, elle apprend qu'elle est enceinte. Elle devra tout apprendre (ou ré-apprendre) en même temps : Son identité de femme, son rôle de mère, de fille, d'amie...

C'est un superbe roman sur les relations père-fille et mère-fille, sur les relations de couples et sur les épreuves de la vie. Franchement j'ai amorcé ma lecture avec un énorme préjugé (Parce que la maison d'édition appartient à Harlequin...) et au final, j'ai adoré. Une belle lecture d'été, à dévorer sur le bord de la piscine!

Vous aimerez peut-être :

0 commentaires